Tout savoir sur l'ostéopathie chez les chevaux

C’est sûrement la plus connue et la plus répandue. Les débuts de l’ostéopathie animale ont d’ailleurs commencé sur les chevaux.  En effet le cheval, quelque soit sa discipline : saut, dressage, cross, endurance, course, western…  est soumis à beaucoup d’efforts et de contraintes de par sa discipline ; mais également par son mode de vie, le plus souvent en box ce qui a un impact sur son équilibre.

leonard-cheyroux-ostéopathe-équin-poney

Que ce soit le cheval de loisir, le cheval de compétition, le cheval d’élevage, qu’il soit jeune ou plus âgé, l’ostéopathie lui sera bénéfique et permettra de maintenir un équilibre corporel, que ce soit en curatif ou préventif. Le préventif est toujours préférable pour éviter que des dysfonctions mineures ne dégénèrent en troubles majeurs avec apparition de signes cliniques extérieurs et mise en place de phénomènes compensatoires par l’organisme.

Voici une liste non exhaustive des principaux problèmes traités en ostéopathie, ou des motifs de consultations les plus répandues chez les chevaux. Si votre cas n’est pas cité, n’hésitez pas à me contacter pour connaitre les actions possibles sur celui-ci.​

  • Problèmes locomoteurs : Irrégularité, boiterie, dissymétrie d’allure, problème d’engagement, hanche basse, trébuche souvent.

  • Difficultés dans des exercices : Appuyé, déplacements latéraux, petit cercle, changement de pied, départ à faux, problème de rectitude…

  • Sensibilité : Au brossage, au sanglage, lombalgie, dorsalgie, cervicalgie.

  • Obstacle : Se décale, fautes récurrentes (obstacle isolé, ligne), se met à ruer avant ou après l’obstacle, se met à refuser, modifie sa manière de sauter (dos rond, décale les postérieurs…).

  • Baisse de performance ou de forme.

  • Position antalgique : Dos rond ou creux, difficulté au ferrage…

  • Élevage : Problème de fertilité (jument, étalon), chaleurs douloureuses ou irrégulières, poulinage difficile (que ce soit la mère ou le poulain), en préparation du poulinage. Difficulté à têter pour le poulain.

  • Après un traumatisme : Chute, coup, traumatisme émotionnel (perte d’un compagnon).

  • En préparation ou en récupération d’une saison de concours.

  • En convalescence : Tendinite, entorse, fracture pour éviter le phénomène de compensation.

  • Changement de comportement : Cheval hyper actif qui devient lymphatique ou inversement, ces changements sont souvent dus à la douleur physique ou à un mal être.

  • Problème d’arthrose : Pour maintenir de la mobilité et éviter l’ankylose  et les phénomènes douloureux associés.

  • Problème digestif récurent : Diarrhée, constipation, amaigrissement…

  • Suivi post opératoire : Pour améliorer la convalescence et favoriser la récupération.

  • En complément d'une visite d'achat : Pour avoir un avis ostéopathique du cheval.

Besoin d'un expert pour votre cheval ?

Découvrir les autres rubriques